Archives de Catégorie: Bons plans

Les bonnes adresses ou bonnes idées à faire connaitre

Ballade en voilier dans les îles Surin et Similan

J’ai rejoint mon amie Marie Christine à Ranong ville sur l’estuaire qui partage la Thailande et le Myanmar. Nous sommes parties dès le lendemain pour atteindre l’île de Ko Chang.

P1010925

P1010926

Ko Chang est une ile pas encore touristique et elle a un charme fou, par contre les eaux étant très chargées, la visibilité pour le snorkelling était un peu limitée.

P1010921

P1010920

P1010919

Mais qu’importe, les paysages étaient magnifiques et les habitants, très accueillants.

P1010918

P1010903

P1010899

P1010896

Après avoir fait 2 mouillages différents pour visiter l’ile, nous sommes reparties pour Ko Phayam, une île beaucoup plus touristique, mais très belle aussi.

P1010889

Quand je dis beaucoup plus touristique, tout est relatif…j’ai peut être vu 25 à 30 touristes sur la plage principale. Là aussi la visibilité était réduite pour voir les poissons mais j’ai quand même réussi à m’abîmer la jambe sur des coquillages en sautant du bateau…J’ai donc  maximisé ma féminité : des ampoules aux mains avec les rames, des épaules de déménageur à tirer sur les écoutes et les jambes balafrées…

P1010967

P1010957

P1010965

Enfin nous sommes arrivées au clou du voyage pour moi : les iles Surin…Sans contestation pour moi cela a été le paradis : peu ou pas de touristes, une végétation splendide sur les iles, des fonds sous marins magnifiques avec des coraux encore vivants et une multitude de poissons de toutes sortes et de toutes couleurs. Malheureusement mon appareil étanche a décidé qu’il ne voulait plus être étanche et mes photos sous marines s’arrêtent là.

P1010990

P1020080

P1020075

Mais elles restent dans mon coeur car c’est un magnifique endroit.

P1010887

P1010883

P1010882

P1010879

P1010874

Pour terminer nous sommes allées sur les Iles Similan que j’avais déjà visité il y a 5 ans. déjà différence de saison : fin janvier est une haute saison touristique …donc nous étions loin d’être seules sur les spots de plongée. Cela avait parfois même un caractère comique !!! Mais le plus décevant a été de revoir les fonds sous marins après 5 ans : la plupart des coraux étaient morts et les magnifiques couleurs que j’avais en mémoire ont disparu. Les hypothèses qui expliquent cette disparition tournent essentiellement autour du réchauffement climatique.

P1010872

P1010867

P1020109

Me voila de retour à Bangkok avant de remonter vers le nord pour passer la frontière birmane. Je remercie encore de tout coeur Marie Christine qui m’a accueillie dans sa maison flottante, m’a appris plein de choses et qui a supporté stoïquement mes maladresses. En tout cas, c’est sur on ne s’improvise pas marin …cela s’apprend sur le pont du bateau (et aussi à l’intérieur !!!).

Derniers jours au Laos : course de bateaux a Luang Namtha

Desolee p0ur les accents….je ne trouve pas toujours du wi fi a ma disposition dans les endroits un peu perdus ou je me promene !!!!

C’est la fin de mon voyage au Laos avant de passer la frontiere pour passer en Thailande et je finis en beaute, car j’ai la chance d’assister a la course de bateaux annuelle qui se produit partout au Laos …enfin partout ou il y a une riviere ou un fleuve pour organiser ce type de fete. Cette competition est une fete bouddhiste qui coincide avec la pleine lune.

La veille on peut assister a pas mal de preparatifs ; on tue un buffle …la viande etant partagee entre les gens du village…la peau revient aux moines qui en profitent pour renover leurs tambours….

On repare les bateaux, surtout on essaie de les rendre etanches

 

On porte les bateaux a l’eau et ce n’est pas simple car il s’agit de grandes barques pouvant contenir 30 rameurs

Enfin le soir apres avoir prie dans le temple bouddhiste, on descend dans le fleuve ou va avoir lieu la course le lendemain pour mettre a l’eau des offrandes et des bougies dans des petits « bateaux » faits en tronc de bananiers.

 

Ou mieux on envoie dans le ciel des montgolfieres en papier.

Le lendemain …c’est la fete sous un soleil de plomb…ici on est loin des inondations de Bangkok…

Il y a des equipes masculines et des equipes feminines….mais tous se battent avec ferveur

Des grandes barques et des plus petites

Les manches ont lieu par 2 equipes ce qui permet d’effectuer  le classement  final : la competition dure une journee entiere avec une excitation maximum des spectateurs des differents villages en competition.

le vainqueur recoit une coupe , mais c’est surtout une excellente occasion de faire la fete ou pour certains de boire un bouillon !!!!